Retour à la liste

Des typographies idéales pour les dyslexiques

Créé : 07.02.2017, 09:34:18  -  Modifié : 21.10.2017, 23:20:47
Lire une phrase est un acte simple. Nous l’apprenons dès la première année de scolarisation. Et pourtant, malgré toutes les bonnes volontés des professeurs, certains enfants auront toujours des difficultés.

Sur la route des personnes atteintes de troubles « dys » se dressent constamment des embûches liées à un élément académique particulier. Par exemple, la dysorthographie concerne les difficultés importantes à acquérir les notions orthographiques, la dysphasie, les dysfonctionnements de l’évolution du langage ou des problèmes d’élocution, la dyspraxie qui contient les troubles de l’organisation et la réalisation de gestes, etc. Toutefois, de tous ces troubles, la dyslexie est la plus connue.

Les professeurs adaptent naturellement leur enseignement à ces élèves. Le site belge Ordys offre d'ailleurs une charte de recommandations pour les dyslexiques allant de la vérification plus serrée de la compréhension à la limitation de travaux écrits. Toutefois une suggestion importante peut être facilement oubliée; elle n’est pourtant pas si difficile à mettre en place : la facilitation de la lecture de documents par les typographies.

Adapter la mise en page

En effet, la rédaction de documentation pédagogique est souvent faite en pensant que l’enfant comprendra automatiquement ce qui écrit. Or, pour les dyslexiques qui ont déjà de la difficulté à déchiffrer une phrase, il faut leur proposer des textes plus aérés (avec des interlignes), des tailles de caractère plus grandes, quitte à rapetisser au fur et à mesure des progrès et, surtout, une typographie appropriée.

Comme le souligne cette coach qui travaille avec des enfants et adolescents « dys », il est préférable d'éviter les typos avec des empattements. Par exemple, le Times New Roman et ses petites lignes sous la barre du « p » ou du « l » sont difficiles à comprendre pour un dyslexique. Même chose pour le Courier New et le Cambria, entre autres. Il vaut mieux aller vers des polices plus simples : l’Arial, le Verdana, le Tahoma, le Trebuchet MS et même l’infâme Comic Sans MS sont plus compréhensibles pour un dyslexique.

Des typographies spécifiques

Toutefois, certains ont réfléchi à la question et ont décidé de concevoir une typographie spécialement pour les personnes atteintes de troubles dys. Une des plus connues est la police Dyslexie, une typo créée par un graphiste néerlandais dyslexique Christian Boer. Celle-ci est de plus en plus utilisée en classe et dans des organismes voulant se faire comprendre par le plus grand nombre. Par contre, celle-ci est placée sous la loi du copyright et est donc payante.

Certains ont alors produit une typographie gratuite pour tous, OpenDyslexic, qui peut s’installer facilement sur les ordinateurs et appareils mobiles. La police, qui est d’ailleurs utilisée sur toutes les pages du site, se veut facile à lire et accessible. D’autant plus qu’elle peut être utilisée sur navigateur Web, rendant la vie beaucoup plus simple pour les jeunes atteints de dyslexie.

Dans le même ordre d’idées, une extension pour les traitements de texte LibreOffice, OooLight, et OpenOffice, entre autres, cherche à aider les dyslexiques et les personnes en apprentissage du français à mieux comprendre les sons et identifier les lettres.

LireCouleur permet à ces individus de saisir ces concepts à l’aide de différentes couleurs et de pictogrammes que le professeur rajoutera sur un écrit. Il peut aussi surligner les lignes de texte pour aider dans la lecture et mettre en évidence les syllabes avec de petites cuvettes. La dernière version permet même de découper les semi-consonnes pour mieux expliquer la lecture et prononciation d’un mot.

Enfin, ceux qui cherchent des compilations de logiciels libres orientés pour les « dys » pourront consulter notre suggestion de Framakey qui, bien qu’elle date de 2012, reste une trousse d’outils appréciables encore aujourd’hui.

Illustration : Lynn Friedman via photopin (license) photopin (license)

Références

Auxilidys. Consulté le 1er décembre 2016. http://www.auxilidys.fr/.

Duband, Valérie. "Police De Caractères Utile (aide à La Lecture)." Dysmoi. Dernière mise à jour : 30 novembre 2011. http://www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dyslexie-dysorthographie/police-de-caracteres-utile-aide-a-la-lecture/.

LireCouleur. Consulté le 1er décembre 2016. http://lirecouleur.arkaline.fr/.

OpenDyslexic. Consulté le 1er décembre 2016. http://opendyslexic.org/.

"Quels Aménagements?" Ordys.be. Consulté le 1er décembre 2016. http://www.ordys.be/429209922.


Rendu :0.1689 | Mémoire :2.92MB

Accueil | Informations | Top